Prix lycéen du livre de philosophie

Open Book
Keyboard
MacBook
Crocus
Blueberries
Light Bulb
Reed
Christophe Genin, Kitsch dans l’âme
Stacks Image 163






Stacks Image 788
Le message de Christophe Genin aux lecteurs du Prix lycéen de la philosophie:
Qualifier un objet, une œuvre, un décor de « kitsch » relevait aux XIXe et XXe siècles d’un jugement de valeur dépréciatif. La vulgarité tape à l’œil du kitsch s’opposait à une distinction toute aristocratique. Pourtant aujourd’hui le kitsch semble festif, convivial. N’est-il donc qu’une affaire de goût changeant? Comment se produit une telle inversion de valeur, la « camelote » d’hier devenant un style reconnu se jouant des genres, une sorte de paradis artificiel dénoncé par les uns, vanté par les autres ?

Kitsch dans l’âme essaie de comprendre de quoi le kitsch est le symptôme : moins celui d’une relativité des valeurs esthétiques et éthiques que d’une crise des normes et de leur fondement.
Stacks Image 213
Qui est Christophe Genin?

Christophe Genin, né en 1958, est agrégé de philosophie et docteur ès-Lettres et Sciences humaines. Après avoir enseigné dans le secondaire, il est actuellement professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en philosophie de l’art et de la culture.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages personnels:

  • Réflexions de l’art, Paris, Kimé, 1998

  • Miss.Tic, femme de l’être, Bruxelles, Impressions Nouvelles, 2008, édition revue et augmentée en 2014

  • Kitsch dans l’âme, Paris, Vrin, 2010

  • Le street art au tournant, Bruxelles, Impressions Nouvelles, 2013


Il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs:
  • Images et esthétique, Paris, Publications de la Sorbonne, 2007

  • Juger l’art ? , Paris, Publications de la Sorbonne, 2009 

  • Déconstruire l’image, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011

  • Genre, sexe et égalité, Paris, L’Harmattan, 2014 


Ses recherches portent
sur les transformations contemporaines des représentations culturelles, en particulier sur les cultures émergentes et populaires, comme le street art, le kitsch, ou le tourisme culturel. Il aborde ainsi les questions d’interculturalité ou de multiculturalité comme exemple de crise des valeurs ou des normes de jugement, crises dont la résolution ou le dépassement engagent des processus de reconnaissance.

Un article à lire :

Trois sites dirigés par Christophe Genin:

Une vidéo: présentation par Christophe Genin de son livre Le street art au tournant.